L'arrivée de la 4G en Nouvelle Calédonie est l'occasion pour nous de faire un focus sur cette technologie, et sur les smartphones qui vont permettre de naviguer sur internet à haute vitesse. Après un article consacré aux launchers de Android, Nicolas Lienart nous propose un nouvel article qui nous n'en doutons pas vous vous faire réagir : "À quoi ressemblerait LE smartphone de vos rêves ?". N'hésitez pas à compléter la lecture de cet article avec l'écoute de nos différents podcasts consacrés aux téléphones mobiles.

Le smartphone est le couteau suisse du XXIème Siècle, en effet c’est tout d’abord un moyen de communication ultra-transportable, mais c’est aussi un appareil photo, il embarque les même composants qu’un ordinateur conventionnel muni en plus d’un écran tactile. Mais jusque-là on n’a jamais vu de smartphone parfait, on y arrivera surement jamais puisque certains aspects ne dépendent que de vous comme par exemple le design.

Essayons tout de même de rassembler le meilleur de nos smartphones et imaginons le prochain flagship (vedette) 2015.

 

Commençons par la partie Hard-Ware à savoir ce qui fait tourner notre compagnon :

Avec l’arrivée incessante de fonctionnalités sur les systèmes d’exploitation mobiles, ils doivent être en mesure de les gérer sans pertes de performances. De plus le smartphone devient la console portable de beaucoup d’entre nous, les développeurs de jeux vidéo se focalisent de plus en plus vers cette plateforme en plein essor. On voit des jeux dont les graphismes se rapprochent de ceux que nous offrent nos consoles de salon. C’est pourquoi nous allons choisir le top du top : le processeur qu’embarque le Galaxy S6 (Exynos 7420) est à ce jour le meilleur processeur que l’on trouve sur un smartphone ! Il serait accompagné de 4Gb de mémoire vive pour garder les applications en arrière-plan et éviter qu’elles se relancent.

Au niveau du réseau et de la connectique nous partirons sur une compatibilité WiFi ac qui permet un débit théorique allant jusqu’à 1300Mbps et une bonne portée. Ensuite il sera évidement 4G+ pour une connexion au réseau mobile optimale.

Au niveau de la connectique on choisirait le nouveau USB C réversible, oui enfin ! Il permet en plus de faire passer du flux vidéo en provenance de l’appareil sans module supplémentaire.

 

 

Pour finir avec la connectique, un port MicroSD supportant des cartes hautes capacité (plus de 128 Gb) serait le bienvenu, malheureusement ce port vient à manquer sur les appareils de dernières générations à cause de son prix. Son emplacement se trouverait sous la coque à côté d’une batterie amovible.

 

Pour la question de l’écran la mode est sur le QHD ou 2K à savoir une définition de 1440 x 2560 pixels. Une telle définition sur un petit écran n’est pas utile, en fait elle rend la réalité virtuelle plus agréable car le quadrillage entre les pixels est moins visible. En plus le QHD est plus gourmand que le FullHD (1080 x 1920) et plus encore que la HD (720 x 1280) en batterie comme en performances dans les jeux. On choisirait donc le FullHD pour avoir un meilleur compromis entre qualité et performances. Toujours dans l’optique de ne pas vider la batterie trop vite on retiendra l’écran de type OLED plutôt que le LCD, je n’évoque pas le cathodique ☺.  La technologie OLED pour faire simple est la meilleure qu’on puisse trouver sur un écran (angles, contraste, luminosité, couleurs…) et en plus il est moins gourmand lorsqu’il faut afficher du noir.

Il faut aussi se décider sur la taille du smartphone pour qu’il s’adapte au plus grand nombre. Nous choisirons deux modèles de tailles différentes, ça vous dit quelque chose ? L’Iphone 6 bien sûr ! Avec ses deux déclinaisons : 4,7 et 5,5 pouces ces derniers s’ouvrent à un public plus large.

Il faut aussi penser à équiper l’appareil pour profiter de nos médias. Ainsi on commencerait par un récepteur Radio, de quoi avoir du contenu audio n’importe où. On peut continuer en rendant l’appareil compatible avec la plupart des formats vidéo et audio dont l’audioHD 24bits. Toujours dans l’idée d’améliorer l’expérience des mélomanes on pencherait pour les hauts parleurs BOOMSOUND d’HTC, ces derniers sont placés en façade et offrent un rendu audio beaucoup plus clair que ce dont on a l’habitude sur un smartphone, en plus c’est du stéréo.

Pour la photographie et la vidéo on aimerait voir une caméra frontale de 8Mpixels pour des selfies de bonne qualité et éventuellement un petit flash.

L’appareil dorsal serait quant à lui équivalant à celui du LG G4 : Un capteur 16Mpixels avec une ouverture 1.8 qui permet de capturer plus de lumière. On l’accompagnerait d’un flash LED et d’un capteur infra-rouge pour un meilleur Focus (autoFocus Laser). Le capteur infra-rouge permet en plus de se servir de votre smartphone comme télécommande.

Au niveau de l’application photo il serait intéressant d’y trouver un mode simplifié avec des réglages automatiques et un mode Pro dans lequel vous pouvez tout régler : temps d’exposition, ouverture, nombres d’ISO… Le tout avec un aperçu direct à l’écran.

Il ne faut pas omettre de parler de la partie logicielle. On aimerait pouvoir démarrer le smartphone sur n’importe quel système d’exploitation mobile. On demanderait à l’acheteur quel OS il voudrait utiliser sur son appareil.

Pour terminer, je verrai bien un système de distribution équivalant à celui que propose Motorola : le Moto Maker. Ce dernier propose à ses clients de choisir l’aspect physique et logiciel du produit. Il est ainsi possible de sélectionner la coque du smartphone à travers une large gamme de couleurs, de cuir voir même de bois authentique, on peut aussi y graver un message. On a aussi le choix sur la capacité de stockage du téléphone : plus elle est importante plus c’est cher.

Voilà on a fini J ! Si jamais ce smartphone venait à voir le jour dans les semaines à venir on aurait sans aucun doute le smartphone de l’année. Malheureusement certains critères ne sont pas envisageables à cause des brevets déposés par les marques. En plus, comme nous le savons tous, la technologie progresse tellement vite que les composants seront vites dépassés par le temps. En tout cas N’hésitez pas à nous faire part de votre avis.

 

Nicolas Lienart