Il n'est pas toujours simple d'expliquer ce qu'est et comment fonctionne internet dans le monde. Il est encore moins simple de l'expliquer à l'échelle locale, à savoir en Nouvelle-Calédonie. Cependant, au travers de cet article, nous allons tenter de vous expliquer comment fonctionne internet sur le territoire et plus précisemment chez Nautile. Ce dernier établi une connexion mutualisée pour l'ensemble de ses abonnés. Nous verrons ce que cela signifie et les avantages de ce procédé.

Évolution internet en Nouvelle-Calédonie

L'évolution d'internet en Nouvelle-Calédonie

En l'espace d'une dizaine d'années, les infrastructures de télécommunications (dont celles qui sont liées à internet) ont évolué à vitesse grand V. L'arrivée du câble sous marin en 2008, baptisé Gondwana-1, reliant Sydney à Nouméa a permis une augmentation significative de la capacité du réseau de l'OPT. Ce câble a notamment permis à la Nouvelle-Calédonie de bénéficier d'une offre haut débit. Il n'est pas sans rappeler que le débit sur le Caillou, avant l'arrivée de ce câble en fibre optique s'élevait à 512 kbit/s et fonctionnait via le satellite. Aujourd'hui, grâce au déploiement de la fibre optique sur le territoire, le débit peut atteindre jusqu'à 50 Mbit/s. L'OPT va même prochainement proposer des offres où l'utilisateur pourra bénéficier d'un débit allant jusqu'à 100 Mbit/s (Offre Optimo THD). Une véritable (r)évolution !
Comment les calédoniens profitent-ils de ces infrasctructures et de quelle manière les FAI fournissent-ils internet à l'ensemble des calédoniens ?

Connexion mutualisée chez Nautile - Internet Nouvelle-Calédonie

Nautile, une connexion mutualisée pour tous ses abonnés

Nautile, fournisseur d'accès à internet depuis 2008, propose à ses abonnés une connexion internet mutualisée ? Qu'est ce que cela signifie ? Une connexion mutualisée est le partage temporel d'une connexion internet entre de multiples abonnés. Autrement dit, Nautile a décidé d'affecter l'intégralité de sa bande passante à la disposition de ses abonnés connectés. Aucun bridage n'est réalisé de la part du FAI car ce dernier ne procède à aucune discrimination protocolaire et privilégie un "internet neutre". Nautile ne favorise pas un site plus qu'un autre, l'abonné utilise sa connexion internet comme bon lui semble.
 

Définition connexion mutualisée - Nautile

Connexion mutualisée VS connexion dédiée : quelle différence ?

En Nouvelle-Calédonie, ce sont pas moins de 57 000 foyers connectés à internet "fixe" (ADSL et fibre optique). Chaque FAI commande auprès de l'OPT, qui détient les infrastructures de télécommunications, de la bande passante afin de la fournir auprès de ses abonnés*. Ces fournisseurs ne procèdent pas de la même manière concernant la répartition de la bande passante. C'est en cela que nous pouvons distinguer deux types de connexion : la connexion mutualisée comme expliquée auparavant et la connexion dédiée. Cette dernière consiste à attribuer un minimum de connexion quelque soit l'heure de la journée, c'est-à-dire que nous soyons en heures pleines ou en heures creuses (voir ci-après), l'abonné disposera d'un débit minimum proposé par le fournisseur d'accès à internet. 

* Nautile paye 10 000 F/Mbit/s par mois à l'OPT

Heues creuses & heures pleines - Bande passante Nautile Internet

Heures creuses et heures pleines : même combat ?

Comme expliqué sur la vidéo, on distingue deux créneaux différents au niveau de l'évolution moyenne de la bande passante chez Nautile :

  • De minuit à 18 h : "heures creuses". Ce sont les horaires où le taux d'utilisateurs connectés est moindre. Conséquence : l'abonné dispose d'un débit moyen proche de son éligibilité OPT. Ces périodes sont propices pour une utilisation optimale d'internet (téléchargement, surf, réseaux sociaux, etc).
  • De 18 h à minuit : "heures pleines". Durant cette période, le taux d'utilisateurs est à son maximal.  On arrive ainsi à une saturation de la bande passante. Afin que tous les abonnés connectés sur cette période profitent d'une connexion raisonnable, Nautile décide de répartir équitablement la bande passante (jusqu'à éligibilité OPT) à l'ensemble de ses utilisateurs. Ce phénomène n'arrive que si la bande passante est saturée.
    À la différence de Nautile qui fournit perpetuellement l'intégralité de sa bande passante à ses abonnés connectés, d'autres FAI vont procéder à un bridage sur les horaires dites "heures creuses" et vont ainsi fournir quoi qu'il arrive un minimum de débit à ses abonnés quelque soit son éligibilité et même si le taux d'utilisateurs n'est pas à son maximum...

Les conseils de Nautile pour optimiser la bande passante

Optimiser un maximum la bande passante : les conseils de Nautile

Vous l'aurez compris, les abonnés Nautile partagent la même passante et la (sur)consommation en heures pleines peut engendrer une saturation et par conséquent un ralentissement de la connexion individuelle mais aussi collective. Pour remédier à cela et ainsi optimiser au maximum la bande passante, Nautile vous préconise plusieurs conseils pour une meilleure utilisation de l'outil internet :

  • Durant les heures pleines (18 h à minuit), veillez à avoir une utilisation modérée, interactive d'internet. Cela signifie, qu'il s'agit d'utiliser principalement des services hébergés en local. Cela présente bien des avantages car ces données sont stockées en Nouvelle-Calédonie : elles sont plus proches des internautes et donc les donnés ont moins de distance à parcourir pour parvenir à l'internaute. Cela coûte bien moins cher à faire transiter.
    Aujourd'hui, l'OPT dispose de plus en plus de services hébergés (caches) en local : Facebook, Google, Youtube, Dailymotion, GoTV, Le Cube Canal+ ou encore Netflix sont autant de services proposés aux calédoniens hébergés sur le territoire.
  • Programmer vos téléchargements et mises à jour la nuit. À la différence des services présentés ci-dessous, les téléchargements et les mises à jours de logiciels transitent par l'international et demandent ainsi plus de temps à parvenir jusqu'à l'internaute calédonien. 

Le prix du forfait Nautile inchangé malgré un meilleur débit

En résumé, que faut-il retenir ?

Après toutes ces explications, voici ce qu'il faut retenir :

  • Nautile ne procède à aucune discrimination protocolaire et propose un "internet neutre" à ses abonnés ;
  • Le fait de proposer une connexion mutualisée à ses utilisateurs signifie que Nautile met constamment l'intégralité de sa bande passante à disposition des abonnés conectés ;
  • Nautile augmente régulièrement la bande passante pour offrir un meilleur débit aux abonnés

Malgré tout cela, Nautile n'augmente pas les prix des forfaits. Le prix reste inchangé et cela depuis des années ! En savoir plus sur les offres internet Nautile